Matthieu

mattiew-bateau-rame-2014Matthieu est un doux rêveur. Alors qu’il use ses culottes sur les bancs d’école, il se voit à bord de la Calypso fendre la mer avec l’équipe Cousteau. Quelques années plus tard, il veut faire comme d’Aboville et traverser un Océan seul à la force des bras…

Matthieu vient du Pays Basque, un pays tourné vers la Nature. Mais la moitié de ses racines sont aussi de la vallée de l’Ubaye. Entre l’Océan et la Montagne, Matthieu apprend peu à peu ce qu’est La Terre et il aime la sentir sous ses pieds…

Après avoir pris ses rasades d’iode, Matthieu s’est exilé à Paris afin de se consacrer au métier de l’image qu’il exerce avec passion.
Aujourd’hui, Matthieu a grandi. Sa soif d’aventure aussi.

« La Nature me fascine toujours autant, et j’essaie d’exercer mon métier en restant au plus près de ma nature. De vivre près de mes valeurs tant dans la vie de tous les jours que dans le regard que je porte au monde dans mon métier.

Plus le temps passe, plus je suis inquiet de voir le gâchis que nous faisons de notre Terre.
Alors, j’ai pris la décision d’aller à la rencontre de la Terre. Je veux me retrouver seul face à elle. Qu’elle puisse m’apporter ce que nous ne voyons plus. Ces petites choses essentielles qui nous rendent vivant.

Je me suis donc inscrit à la course en solitaire Rames Guyane 2014 qui partira en Octobre du Sénégal pour atteindre Cayenne en une cinquantaine de jours de mer en autonomie et sans assistance.

Je ne veux pas simplement traverser l’Océan, je veux le sentir. Etre en harmonie avec lui, avec ce qui m’entoure. »